Les questions



Questions de recherche

En tant que système particulier de mise en ordre de la réalité, le domaine de l’architecture est à questionner pour plusieurs raisons :

  1. la coupure du langage ;
  2. la difficile superposition des réalités perçue et conçue ;
  3. l’accumulation et la complication des pratiques et des savoirs extériorisés ;
  4. l’accroissement du nombre des acteurs et des facteurs pris en considération dans la conception ;
  5. les contradictions liées à la construction d’une réalité contingente.

Pour l’architecture, l’un des défis majeurs de notre époque est d’appréhender et surtout de gérer la complexité inhérente à ces constats. À la tradition épistémologique occidentale héritée du cartésianisme correspond une conception réductrice du monde. Notre vision de la réalité doit être complétée de cadres de pensée fondés sur d’autres représentations qui visent sa complexité. Il est dorénavant possible d’éclairer le domaine de l’architecture par des concepts et des méthodologies qui permettent de bien penser dans l’action, avec lucidité et en pleine conscience de l’interdépendance des phénomènes.

Objectifs et thèmes de recherches

Considérant que le domaine de l’architecture est ouvert à ses plus larges acceptions, ce qui implique la rencontre des domaines concomitants de l’architecture, de l’ingénierie, de l’urbanisme...

Considérant que le réel est, simultanément :

  • filtré par nos propres sens et donc insaisissable dans sa totalité ;
  • tributaire de l’appropriation des multiples autres sujets qui le visent ;
  • associé à diverses formes de connaissance.

Le thème de la complexité est incontournable à la compréhension du domaine de l’architecture.

Autour de la thématique "Architecture & Complexité", le Groupe de contact a pour objectifs de :

  • fédérer des activités interuniversitaires ouvertes aux intervenants, belges ou étrangers, issus du domaine de l’architecture (chercheurs, scientifiques, académiques, enseignants, praticiens) ;
  • favoriser des échanges multidisciplinaires entre ces intervenants et ceux d’autres domaines de connaissances, liés par le partage de connaissances et de méthodes communes prenant pour départ la complexité du domaine ;
  • sur base de ces échanges, aider les membres du groupe à développer une visée transdisciplinaire.

Le Groupe de contact "Architecture & complexité" propose d’articuler les échanges qu’il doit fédérer autour de cinq thèmes de recherches principaux :

  1. la conception architecturale (théories, méthodes et outils) ;
  2. le jeu d’acteurs du projet (réseaux d’agents, questions sociales et politiques) ;
  3. la représentation (perception, médias, signification) ;
  4. la soutenabilité (enjeux technologiques, socio-économiques et culturels) ;
  5. la pédagogie active (théories, méthodes et outils).

Champs descripteurs

Les principaux champs descripteurs sont : architecture, complexité, épistémologie, pluridisciplinarité, transdisciplinarité, représentation, modélisation, conception, soutenabilité, réseau.

Dans un second temps, d’autres champs plus larges sont mobilisés par les membres du groupe : système, habiter, projet, modèle, simplexité, processus, relation, espace, temps, information, outils, méthodes…